• La liste

    la liste

     

    La liste :

    Auteur :Siobhan Vivian

    Edition :  Nathan

    Tome : 1/1

    Date de parution : avril 2013

    Pages : 405

    Bonne lecture

     

    Résumer :

     

    La liste a encore Frappé !

    La liste nomme 8 filles chaque année. Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée. Et si votre nom s’y trouvait ?

    Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

    Petit + :

    Le livre est découper en jour de la semaine du Lundi (jour où la liste est apparue), jusqu'au samedi (jour où le bal à lieu), Dans chaque jour on passe par les huit filles, on voie donc leur histoire lier par la liste, par huit point de vu différent. C'est un peu perturbant au début, surtout que c'est pas chacun son tour, sa passe d'un personnage à l'autre, il n'y a pas d'ordre par rapport au jour précédent, etc...

    « A peine 8 chapitres passés que mon avis était déjà plus ou moins fait. La liste, livre cliché de la vie d’adolescentes américaines, distinctement répartis, les jolies filles, des plus moches et  les autres. » Voilà se que je me suis dit au premier coup d’œil.

    Ce que je trouve intéressant c’est de voir quelle est la réaction de ces filles qui se trouvent sur la liste. Certaines y voient une immense importance d’y être, de se trouver sur un piédestal et de pouvoir regarder toutes les autres de haut, d’autres n’ont rien demandé. Certaines n’y voient aucuns intérêts, d’autre passe outre ce jugement et prennent ça avec humour. Et se lie avec tout ça les liens familiaux et leur répercutions fasse à ces situations, les liens amicaux et les liens amoureux !

    L’auteur met alors en avant, cette question d’apparence si importante dans la vie d’un adolescent. La peur du jugement des autres sur le fait que ce que l’on voie à l’extérieur est plus important que l’intérieur, qu’être populaire et avoir 50 millions d’amis est le rêves même si c’est amis ne sont pas des amis.

    Mais je dirais que le message transmit à travers tout ça est : qu’on se contre fiche de comment vous êtres et que si vous avez que 5 copines, mais de vraie copines, vous paraissez 1.000 fois mieux que toutes celles qui se pavanent ! Qu’on s’en fiche de se que les autres pense.

    En gros ce livre parle du fait actuel où cette question d’apparence à toujours exister et que tout adolescent connaisse (avec plus ou moins d’insistance et d’importance).

    Mais franchement j’ai été agréablement surprise, j’étais partie sur un avis mitigé voir négatif et j’en ressors avec un avis plus positif, et au final, à partir du milieu le livre est plutôt agréable à lire et la fin m’a laissé sur le derrière ! -pour pas être vulgaire-  ;)  Bonne lecture !

    ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

    C'est un bras de fer mental. C'est la même règle que celle qu'on apprend aux gamins en colo : fais comme si tu te moquais de ce que les autres disent de toi, et ils te ficheront la paix. Ne donne à personne le plaisir de voir que ça t'atteint. Tu ne dois rien montrer.

    Tu ne trouves pas que c'est une tradition malsaine ? Je compte bien découvrir qui pulbie cette liste. Alors, si tu sais quelque chose, tu ferais aussi bien de me le dire tout de suite.

    Il vous est arrivé quelque chose de grave à toutes les huit. Quelqu'un s'est permis de vous sortir du lot, de vous coller une étiquette et de vous réduire arbitrairement à votre dimention la plus superficielle. ça ne peut pas ne pas avoir de concéquences psychologiques, que vous soyez du "bon" ou du "mauvais" côté.

    Bien qu'elle respecte la tentative de rassemblement de la proviseur, la réalité ne lui laisse que peu d'espoir. Si toutes ont leur nom sur la liste, personne n'a l'air de jouer dans la même équipe. Au contraire. C'est chacun pour soi.

    C'est du délire que les gens y accordent autant d'importance. S'ils gobent n'importe quoi, tant pis pour eux.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :