• Le Club des Coeurs Solitaires

    index

     

     

     

    Le Club des Cœurs Solitaires :

    Auteur : Elizabeth Eulberg

    Edition : City

    Tome : 1/1

    Date de parution : 2011

    Pages : 294

    Coup de

     

     

    Résumer :

    L’amour est tout ce dont on a besoin…

    Ou peut-être pas ? En tout cas, Penny, jeune fille de 17 ans, en a assez des rencontres sans lendemain
    avec des garçons et des rencards qui ne débouchent sur rien de sérieux.
    Un jour, elle prend une décision : stop ! Stop aux garçons, adieu les amourettes et les déceptions. Pour Penny, c’est un choix personnel, mais rapidement d’autres filles de son lycée l’imitent. Un groupe est né : le Club des Cœurs Solitaires qui se réunit tous les samedis soirs. Soudain, Penny devient une célébrité dans son lycée. On la reconnaît comme la fille qui en a marre des garçons. Ce qui est dommage, parce qu’il y a un certain garçon justement qu’elle ne peut pas s’empêcher d’apprécier particulièrement…

    Petit + :

    J’ai adorée ! L’écriture est fluide et simple. Les chapitres sont cours mais ils ne sont pas ennuyant, et c’est pourquoi je les ai tournés les uns après les autres sans me rendre compte du temps qui passait. En temps que fille, je comprends le point de vu de Penny, ces déceptions, ce qu’elle ressent. J’ai donc pu m’identifier au personnage, sans pour autant vivre la même chose, son histoire ne reste qu’une fiction !

    ★ J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les personnages du livre, Penny une jeune fille simple, déterminer, sympa, mais parfois un peut perdu dans ce qu’elle ressent. Tracy, une jeune fille au fort caractère, qui dit se qu’elle pense en ne passant pas par quatre chemins, m’a bien fait rire. Et Diane, un pu plus, nunuche à mon goût, mais c’est l’étiquette que lui colle l’auteur au début du livre, puisqu’au fil des pages, elle se contrit une réelle identité propre à elle-même.

    ★  Le club compte donc plusieurs filles de différentes classes, qui s’entraident dans leurs leçons, dans leurs soucis, mais surtout raconte leurs expériences désastreuses avec les garçons. Elles essayent de surmonter ensemble ces déceptions. Mais elles vont se rendent compte que ce n’est pas ci facile de résister au sexe opposé ainsi qu’ils ne sont pas tous des « salauds ». Mais le club fait parlé de lui, et cela ne plait pas à tous le monde, elles sont donc obligées de surmonter les obstacles. Malgré que cela ce passe au États-Unis je n’ai pas retrouvé le cliché américain et tant mieux ! 

    ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

    « Je n’avais personnellement jamais éprouvé le désir de faire partie de cette version délirante de l’Arche de Noé, où vous ne pouviez survivre que si vous étiez accouplé à un spécimen du sexe opposé. »

    « Comment les garçons faisaient-ils pour sortir avec deux filles en même temps, alors que nous, les filles, avions tant de mal à en trouver ne serait-ce qu’un seul correct ? »

    « Les parents estiment à mon avis qu’il est de leur droit d’humilier leur enfants. C’est sûrement un moyen de se venger de leurs propres parents. Je ne suis sûr que tu en feras autant. »

    « Tout d’abord, appelle-moi encore baby et aucune équipe médicale sur terre ne saura déterminer si tu es un garçon. »

    « Ah ! Et, Nate ? Tu embrasses comme un chien baveux, tu as une haleine affreuse et tu serais incapable d’appuyer sur les bons boutons chez une fille, même si on te donnait le mode d’emploi. Joyeux Thanksgiving ! Parfait. A partir d’aujourd’hui, je serais une adulte. »


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :